Partagez | .
 

 The sound of a broken heart. || Violet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

ETR
Δ Messages : 44
Δ Métier : Tueuse à gages & scénariste.
Δ Age du perso : 27 ans.

MessageSujet: The sound of a broken heart. || Violet. Dim 27 Déc 2015 - 3:42


Violet & Alice

Alice ne se targuait pas d'être une femme de goût. Toutefois, son rang social l'obligeait à certaines sorties mondaines, à une culture prononcée dans certains domaines qu'elle appréciait, comme la littérature ou le cinéma, et à des choix parfois fatiguant. Assise au premier rang du Lyric Opera House, la jeune femme, aux côtés de son mari, l'illustre homme politique Angel Davis, écoutait avec attention la partie du concert qui se déroulait sous ses yeux. Elle avait toujours trouvé au violon un charme particulier, et envoûtant. Une pointe attendrissante, sentimental, une plainte douce et profonde. Elle n'avait jamais appris à jouer d'un instrument de musique. Ni piano, ni accordéon, ni guitare... Seul son esprit désirait secrètement de prendre possession de ces notes si mystérieuses. Ell ne voyait d'ailleurs pas pour quelle raison son argent l'empêcherait de faire ce qu'elle désirait, maintenant qu'elle possédait son propre arbitre. Elle n'avait pourtant pas voulu s'y lancer plus tôt. Non par peur des regards, ni même par désapprobation de la part de son mari, ou de son très cher frère, mais plutôt par crainte de se décevoir elle-même. Alice arborait l'échec. Elle y faisait parfois face, mais pouvait rapidement le réparer, dans des domaines qu'elle maîtrisait, qu'elle connaissait. La musique était un tout autre domaine. Elle voulait donc être sûre d'avoir un mentor à l'écoute, attentive, qui ne la prendrait pas de haut. Une femme, de préférence, les hommes étaient souvent pédant dans le domaine, ou trop brouillon. Son choix était déjà arrêté.

Alice avait déjà assisté, un jour, à la performance de la demoiselle en question. Encore élève, mais pourtant si talentueuse. Alice ne pouvait rêver mieux, elle en était persuadée. A l'avance, elle avait préparé leur première entrevue. Elle ne savait pas exactement comment elle pourrait convaincre Violet Sullivan, mais elle y parviendrait. Elle parvenait toujours à ses fins. Presque, en tout cas. La jeune femme posa sa tête dans sa main, perdue dans la contemplation de la scène. Elle comptait rendre une petite visite à la violoniste après le concert. La féliciter. Lui offrir des chocolats – tout le monde aimait les chocolats ! – et lui demander avec enthousiasme de devenir son élève. Et si Miss Sullivan ne cédait pas à sa demande, Alice n'insisterait pas. Elle ne voulait pas forcer les autres simplement parce qu'elle en avait le pouvoir hiérarchique, ou monétaire.
Une tueuse à gage ne fait pas de pareils sentiments, ma chère Alice. La jeune femme sourit pour elle-même.

Lorsque la dernière note s'éleva dans l'air, Alice applaudit au même moment que les autres spectateurs, se levant respectueusement de son siège. Sa robe noire virevolta un instant contre ses jambes, dans le tumulte de la foule. Elle signala à son mari qu'elle avait une affaire à régler et qu'il pouvait renter sans elle, puis s'éloigna à grandes enjambées malgré sa taille moyenne, presque trop petite à son goût. Elle s'engouffra dans le hall et rattrapa la violoniste, ses talons claquant fermement sur le sol carrelé.

« Excusez-moi ! » l'interpella-t-elle d'une voix claire mais douce, presque rendue timide. Alice l'était peut-être un peu, mais elle préférait croire qu'elle jouait un rôle. Comme elle avait l'habitude d'en jouer un chaque jour. « Bonjour... Miss Sullivan ? » elle lui tendit poliment la main, un sourire radieux aux lèvres arrondissant ses pommettes. « Je suis heureuse de vous rencontrer. J'ai déjà assisté à un autre de vos concerts, vous avez un talent remarquable... Je m'appelle Alice Davis. » lui apprit-elle avant de lui tendre une boîte de chocolats. « J'espère que vous aimez le chocolat ? C'est un peu banal, comme cadeau, je le sais, mais ne connaissant pas vos goûts, j'ai fait au mieux avec les normes sociales. »

Alice rit doucement, comme dans une conversation badine. Un petit silence s'installa entre elle, à la fois gêné mais naturel. La jeune femme se racla la gorge avant d'ajouter avec une certaine hésitation au fond de la voix :

« J'avais... Quelque chose à vous demander, pour être exacte... » Alice sourit à nouveau, doucement. « Comment vous le demander ? … Cela fait quelques temps que je cherche une personne adéquate pour m'enseigner le violon... Et je me disais que peut-être vous seriez la personne idéale... Je ne saurais pas vous expliquer pourquoi, mais vous dégagez quelque chose de particulier. A mon sens en tout cas ! » Alice rit de plus belle, avec délicatesse, un peu enfantine. « Si vous avez le temps, bien sûr, pourrais-je vous demander cette étrange faveur ? »
roller coaster


kiss kiss, bang bang
Who honors those we love for the very life we live ? Who sends monsters to kill us, and at the same time, sings that we will never die ? Who teaches us what's real and how to laugh at lies ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

The sound of a broken heart. || Violet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» w/ AURELIA • you can't break a broken heart.
» Naranja Luz d'Alvarez ~ Je doute de ce que je sais, je me doute du reste.
» Broken Heart
» [CSO n°1] Broken Heart et Anne ~ Viens, on va s'envoler au dessus des étoiles....
» [Fic] Broken Heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Embrace the Madness :: Maryland :: Baltimore :: Lyric Opera House-