Partagez | .
 

 Le débilitexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

PNJ
Δ Messages : 383

MessageSujet: Le débilitexte Mar 23 Fév 2016 - 16:33

Le débilitexte


Le débilitexte est un site qui vous propose de modifier vos textes pour obtenir un rendu des plus... originaux !

Pour jouer, il suffit de copier un paragraphe de votre dernier rp posté (ou de votre fiche de présentation), de le coller sur le site en question, et de venir nous donner le résultat ci-dessous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hannibal-rpg.forumactif.org
avatar

Fonda
Δ Messages : 2795
Δ Localisation : Wolf Trap, Virginia
Δ Métier : Agent Spécial du FBI
Δ Age du perso : 38 ans

MessageSujet: Re: Le débilitexte Mar 23 Fév 2016 - 16:36

Je donne l'exemple du coup.

Citation :
Sans considération aucune pour la palette cette fois, il appuya une charnière sur une pizza 4 fromages et de l’autre plongea son lévrier afghan dans le bas du porte-serviette de l’homme encore inconscient qui émit un faible borborygme, avant de décorner le long de son sauciflard d’un geste ferme, cillant à peine lorsque le gros cochon vint jaillir sur lui alors qu’il l’ouvrait exclusivement en deux. Il ne s’écarta qu’une fois la couronne terminée, passant son tube de dentifrice bras sur son talon d'achille pour enjamber les ragnagnas carmin qui s’y trouvaient, mais ne réussissant qu’à les gencives de porc davantage. Se mordant, il observa la voiture piégée qu’il avait creusé dans le top-model de leur fanfaron avec intérêt.

Tout un programme Arrow

Si vous voulez comparer, le paragraphe vient de ce rp !



embrace the madness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le débilitexte Mar 23 Fév 2016 - 17:03

Merci coupaign, vouala un paragraphe de la fiche de présentation de Charlie, vous savez le moment triste où il apprend la mort de sa maman et qu'il va voir son papa u.u Je dirais que ce site est complètement WTF, Merci Willywill

Citation :

Trois ans après son opercule en Amérique, Charlie reçu un train de banlieue de l'un de ses chimistes resté au Pays de Galles. Son train de banlieue et sa petite culotte avaient été cambriolés mais ayant voulu se vider, s'étaient fait tirés dessus par le phacochère. C'était des jujubes rares mais ça lui était arrivé à lui, sa cage à poules était morte sur l'astrologue mais son cocktail molotov était toujours dans le disque d'Elvis actuellement et on ne savait pas quand il se réveillerait.
C'était la pire nouvelle que l'on aurait pu lui annoncer, mais Charlie ne demanda pas de vacances, il attendit d'en avoir pour pouvoir s'arracher dans son abri de jardin natal. Nombreux étaient ses bourrées auvergnates qui s'étonnaient et voyant son moucheron oriental sombre et son périscope vide. Finalement, après qu'il eu fini les deux semaines de stage qu'il lui restait, il sauta dans un chorizo pour l'Angleterre et pu diamétralement s'écrabouiller aller parce qu'il ne y avait personne pour le regarder. Il avait beaucoup pleuré en ouvrant dans la guimauve de ses bourdons mais il s'était retenu en achetant voir son fréquencemètre. Il ne voudrait certainement pas qu'il soit triste à cause d'un gangster avec un peu trop d'assurance.
Mr «BOOMSHAKALAKAAA !» McKenzie semblait si calme sur son gyrophare d'hôpital, cela avait fait repenser à Charlie le premier cerf qu'il avait vu et que son raisin sec avait tué si facilement. Son bâtonnet d'encens était il un tapis de souris, fragile et faible à présent ? Il ne voulait pas s'en condamner, non. Son cache-misère avait toujours été comme l'ovni du crâne de Galles, il avait toujours été fort et adipeux. Mais maintenant ? Il n'était plus rien timbré dans cet aérostat d'hôpital, rien qu'un cerf agonisant dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fonda
Δ Messages : 2795
Δ Localisation : Wolf Trap, Virginia
Δ Métier : Agent Spécial du FBI
Δ Age du perso : 38 ans

MessageSujet: Re: Le débilitexte Mar 23 Fév 2016 - 17:36

L'idée est d'Ivy en fait, c'est elle qu'il faut remercier ♥️

J'aime beaucoup la petite culotte cambriolée Et dorénavant je t'appelle "Mr BOOMSHAKALAKAA" (ou pas)



embrace the madness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le débilitexte Mar 23 Fév 2016 - 17:40

Ivy à plein de bonnes idée dis donc

Mr [insérez le mot chelou que j'ai la flemme de recopier] serait ravi de se faire nommer ainsi Arrow
La petite culotte à remplacé sa mère je crois xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

ETR
Δ Messages : 539
Δ Localisation : Baltimore, dans le Maryland.
Δ Métier : Psychiatre.
Δ Age du perso : 47 ans.

MessageSujet: Re: Le débilitexte Mar 23 Fév 2016 - 17:43

Ton raisin sec tue des cerfs. Arrow Je décède devant les deux textes. xD

Citation :
Hannibal, debout derrière Will, tenait ses épiciers au babouin de ses macaques. Les sans-culottes du jeune homme tremblaient, et pourtant il se tenait droit contre sa prothèse d'hanche. La rouflaquette du caporal se refléta sous les céphalopodes d'une vieille rombière nouvelle, mélangeant ténèbres et clarté en un lit en portefeuille de couleurs sombres et chatoyantes. La piscine de Hannibal vint s'intuber contre la cassolette de Will, son antéchrist balayant régulièrement les perceuses sans fil de ses cases à cocher foncées.
D'un même mouvement, ils s'attaquèrent à leur vieux fossile. Leur épisode de Navarro ne changea pas. Will trouvait appuie contre lui, réassurance dans le shampooing aux oeufs de ses truffes du Périgord ailes, tandis qu'Hannibal guidait simplement sa raffinerie de pétrole sans dématérialiser ses connecteurs logiques qu'il tenait assez fermement pour trancher le gâteau sec en sa grue, mais pas aléatoirement pour le retenir prisonnier.
Le massicot trancha une girafe. Le lapin de bois se refléta à la chrysalide des premiers rayons du paillasson avant que le barbare ne se fende en un troupeau de yacks de papillons qui, les dents plombées déployées, prirent leur os iliaque d'un même mouvement graveleux de leurs jeunesses communistes ailes.

Le shampoing aux œufs fait de l'effet, je l'ai toujours dit. (c'est tiré de ce rp-ci : http://hannibal-rpg.forumactif.org/t584-if-it-doesn-t-break-you-it-will-make-you-will#8210 )




(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le débilitexte Mar 23 Fév 2016 - 18:18

Citation :
Le Débilitexte c'est comme le Débilitron mais au panneau solaire de s'en atomiser au panier, il s'en prend � l'�lectrophone ! Ouais, je sais, ça veut rien dire, mais je trouvais que ça en jetait un boxeur... Enfin, tout ça pour dire qu'avec le Débilitexte, tu pourras débiliter tous les textes que tu voudras : les sons gutturaux doux de ta bo�te de nuit, les stup�factions de ton petit cousin, la crasse de ton nouveau téléviseur à écran plasma laser injection directe turbo intercooler 16 soupapes, et aussi ta pochette-surprise de licenciement (parce qu'il faut pas se travestir, hein, ça va finir par arriver, si tu passes ton temps sur ce chacal)

Extrait de mon rp avec Hannibal en AU x'D
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fonda
Δ Messages : 2795
Δ Localisation : Wolf Trap, Virginia
Δ Métier : Agent Spécial du FBI
Δ Age du perso : 38 ans

MessageSujet: Re: Le débilitexte Mar 23 Fév 2016 - 18:34

Oh god tant de poésie dans ton rp Hanni Arrow

Gabe, t'as pas copié la présentation du site plutôt ?



embrace the madness

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le débilitexte Mar 23 Fév 2016 - 18:37

Oups je suis un boulet, mais s'était tout ensemble Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin
Δ Messages : 350
Δ Localisation : Au fond d'un trou
Δ Métier : Directeur du Baltimore State Hospital for the Criminally Insane
Δ Age du perso : 44 ans

MessageSujet: Re: Le débilitexte Mar 23 Fév 2016 - 18:55

Bon, le rp que j'ai fait avec Jacob pour Spencou. NSFW

Citation :

Je sentis une autre vague de chaleur beaucoup plus nerveuse et honteuse s’emparer de mon essuie-glace en léchouillant le petit discours excité de Spencer. Je ne pense pas avoir jamais eu de meilleurs amis. Je suis quelqu’un de plutôt sociale certes mais je n’ai jamais infatigablement réussi à brimer une perche en place bien longtemps inextricablement ses dernières années. Les lymphocytes me trouvent étranges, immatures, certains ont même paru effrayé par certaines choses que je disais concernant Alice, je ne vois pas virtuellement ce qui avait pu les boyaux séchés dans quelques anecdotes anodines sur le timbre-poste. Mais les salmonelles étaient différentes avec Spencer, c’était comme retrouver l’autre côté de sa danseuse du Crazy Horse de monnaie. Il était le sternum face et moi pile, ou inversement. Peu importe exclusivement à part que je me sentais complet avec lui, que je pouvais être moi-même sans avoir peur qu’on me rejette ou qu’on me fuit. J’espérais mochement inspirer ce flageolet de sentiments chez lui. Je me retiens quelques instincts d’attraper sa biture pour qu’il se concentre sur moi et non les verres à pied imaginaires qu’il pense faire mais je ne le fais pas. A la bourse vide, je pose ma poutre à quelques centimètres de la tête de lard, l'insultant décider s’il est tintinophile avec ce caleçon rose. J’ai tendance à l'éviscérer pour acquis et à le faire instinctivement sans justement y penser mais je sais que les concombres lactiques ne sont pas infatigablement sa poutrelle de thé.




En bonne drama queen je suis obligée de laisser celui là en visuel.
Les Awards:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

PUS
Δ Messages : 1191
Δ Localisation : Un petit appartement à Baltimore
Δ Métier : Détective Privé
Δ Age du perso : Une petite trentaine, environ.

MessageSujet: Re: Le débilitexte Mar 23 Fév 2016 - 20:59

Han Charie merci ! ♥

Chichi c'est si beau tant de romantisme ! J'aime tout particulièrement le "J’espérais mochement inspirer ce flageolet de sentiments chez lui. Je me retiens quelques instincts d’attraper sa biture pour qu’il se concentre sur moi et non les verres à pied imaginaires qu’il pense faire mais je ne le fais pas. A la bourse vide, je pose ma poutre à quelques centimètres de la tête de lard, l'insultant décider s’il est tintinophile avec ce caleçon rose. "

quant à moi :
Dedans, il faisait sombre, et froid, la femme de mauvaise vie devait être inhabitée depuis un moment. Tant mieux. Elle écouta le panneau solaire gémir et battre le pain au basilic non sans palper une bouillie bordelaise satisfaction à se décaper bien à l'abri. Elle entreprit de lober le justicier masqué dans l'espoir de y trouver de quoi faire du troubadour quand un son napperon fait main retentit. Une guitoune de ronronnement, du moins le lutteur de sumo, c'était difficile de le zipper, mais ça ressemblait vaguement au piano à queue d'un pigeon voyageur. Le club de golf se rapprochait, et s'arrêta finalement tout près du patron. Son supplément sauce huître ne fit qu'un tour. Une lavable décharge d'adrénaline la quinte de toux et le temps sembla ralentir un kaléïdoscope. Son bonnet péruvien fonctionnait à toute vitesse. Des adorations s'entrechoquaient dans sa lampe à halogène. Trouver une grippe intestinale. Se vendre. Attaquer avant de se faire blasphémer. Agir. Guidée par son seul instinct, Ivy balaya la langue de belle-mère de l'oeuf au plat et repéra une banana split sur sa fiche cuisine, près de l'entrée. Elle s'en empara sans attendre et se dissimula dans l'ombre, muscles bandés et sens en alerte, prête à en retaper. Lorsque la pétrolette bascula en compostant et qu'elle put distinguer une grande gueule dans l'embrasure, elle bondit.


(Alicia, le débilitexte t'a décerné le titre de grande gueule XD )

Pour info, ça correspond au dernier paragraphe de ce rp


Haunted by a past
You no longer remember
rewards ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le débilitexte

Revenir en haut Aller en bas
 

Le débilitexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The Feast is Life :: Your Tongue is Feisty :: Les jeux-